Décès Hévra Kadicha - pompes funèbres juive

24h/24, appeler d’URGENCE: 06 69 58 86 00
pour tout décès survenu sur toute la France et à l’étranger.

Prise en charge du défunt

L’Association Vétaher ( services de pompes funèbres juive ) vous propose un service complet de hevra kadicha et de service rabbinique. En cas de décès ח »ו la famille peut nous joindre 24h/24: puis l’association Vétaher prend en charge toutes les étapes en fonction de vos besoins dans le respect de nos lois.

La lecture des Téhilim (psaumes)

elle protège aussi bien les morts que les vivants. Elle permet non seulement de trouver une sérénité intérieure suite à cette lecture mais en plus, la lecture de certains Téhilim facilite la résolution de nombreux problèmes.

La lecture des Téhilim apaise son âme. Cette lecture est tellement chère aux yeux d’Hashem qu’il la considère comme une étude de la Torah.

La veillée

Pour ne pas laisser le corps du défunt seul, surtout pendant la nuit où il est plus difficile de trouver des proches disponibles pour surveiller le corps et lire des Téhilim, l’Association Vétaher ( services de pompes funèbres juive ) peut vous dépêcher des personnes chargées de cette tâche.

La Tahara (la toilette rituelle): même lors d’un décès à l’hôpital où le corps du défunt est lavé par le service hospitalier, il faut également accomplir le rituel de la Tahara (littéralement: purification) qui prépare le corps ainsi que l’âme à l’enterrement dans le respect de la tradition juive. Cette mitsva doit être accomplie par des personnes pieuses spécialement formées à tous les aspects religieux et techniques.

L’enterrement

L’Association Vétaher ( services de pompes funèbres israélites ) travaille en étroite collaboration avec toutes les pompes funèbres de France. Il suffit de contacter Vétaher dès que le décès survient et nous nous chargeront de vous guider au mieux quant aux décisions à prendre.

Les prières: Tout au long des sept premiers jours de deuil, les endeuillés doivent restés à la maison du défunt et ne peuvent la quitter, si ce n’est pour se rendre à la synagogue pour les prières journalières. On a coutume d’organiser au domicile ces prières pour que leur mérite élève l’âme du défunt. L’Association Vétaher se charge de réunir le Minian (dix hommes) et d’amener un Sefer Torah pour les lectures du lundi et du jeudi.

Le Kadich

C’est une prière indispensable à l’élévation de l’âme du défunt. Cette prière est une l’une des plus grandes louanges adressée à Hashem par les hommes. Elle doit obligatoirement être récitée par un homme et avec un quorum de dix hommes (le Minian). L’année qui suit le décès d’un parent, les enfants sont tenus de dire le Kadich tous les jours et à chaque prières (le matin, l’après-midi et le soir).
D’autre part, pour que cette prière soit bénéfique à l’âme du défunt, il est impératif de bien prononcer tous les mots du Kadich, sans en oublier un seul et sans en déformer. La vie actuelle est telle qu’il est souvent difficile de se trouver avec un Minian pour réciter le Kadich et lorsqu’une personne n’est pas habituée à lire en hébreu, le texte est ardu. Il est donc préférable de déléguer une personne plus disponible et plus accoutumée à la prière. L’association Vétaher ( services de pompes funèbres israélites ) vous propose donc de prendre contact avec elle pour une récitation de Kadich ponctuelle ou annuelle, afin de vous permettre d’accomplir ce devoir si important envers vos défunts.rise 

Kadich des endeuillés

Itgadal veitkadach chemé’ raba

bealma di-bera khirôuté veyamlikh malkhouté vyatzemakh pourkané’ vikarev mechi’hé’.

Bé’haillekhone ouvyomékhone ouv’haïé dékhol beth Israel bé’agala oubizmane kariv veïmerou Amen!

Yéhé Chemé’ raba mebarakh lé’alam le’almé ‘almayia ytbarakh véyichtaba’h véyitpahar véyitromam véyitnassé véyithadar véyit’alé véyitallal chemei dekoudcha berikh hou.

Le’éla min col birkhata chirata tichbé’hata vené’hémata déamirane be’alma veïmerou Amen !

‘Al Israel vé’al rabanan ve’al talmideihone vé’al col talmidei talmideihone déyiatvine ve’askine béorayeta kadichta di béatra hadèn védi bekhol atar véatar yéhé lana ouléhone oulkhone chélama, ‘hina, vé’hissda, vé’hayé arikhé oumezoné révi’hé, véra’hamé mine kodam élaha maré chémaya vear’a véimrou Amen !

Yéhé chélama raba mine chemaya ‘hayim vessava’ vichou’a véné’hama, véchézava ourefoua ouguéoula ousli’ha vekhapara veréva’h véhatsala, lanou oulkhol ‘amo israel véimrou Amen !

Ossé chalom bimromav hou béra’hamav ya’assé chalom ‘alénou vé’al col ‘amo israel véimrou Amen 


Pompes funèbres juive